Animer un jeu

Animer un jeu est une tâche complexe. Nombreuses sont les personnes qui n’aiment pas jouer car elles ne comprennent rien à ce qu’il faut faire. Un bon animateur arrivera à régler ce problème.

Animé un jeu est tout un art.  Pour animer un jeu, il faut :

  • connaître le jeu
  • avoir jouer au jeu
  • présenter le jeu en utilisant le contenu de la boîte
  • mettre en avant le plaisir que le jeu peut apporter
  • ne pas hésiter à prendre une distance avec le ludus, les règles du jeu

Après avoir pris connaissance du contexte l’animation à savoir le lieu, la durée, le type de public et l’objectif de l’événement, l’animateur se doit de connaître au mieux les jeux.

L’animation dépendra de sa connaissance du jeu. Si je découvre le jeu en même temps que les participants mon animation sera différente.

Comme le précise Gilson[1] (2005 : 8) l’animateur peut décider de rester en dehors de la partie ou au contraire être aussi un joueur.

 

Postures             Gestion          
  De l’environnement ludique De la séance
Laisser jouer Adapte l’environnement ludique au public Début et fin Régulation des comportements déviants Régulation du groupe classe
Donner à jouer Sollicite le public et adapte l’environnement ludique Régulation du groupe classe
Faire jouer Fait entrer le public dans un environnement préconçu Régulation des comportements des partenaires du jeu
Jouer avec Est actif comme joueur dans un environnement préconçu

Le rôle de l’animateur

Van Nieuwenhoven (2001 : 33) indique que l’adulte, l’animateur peut occuper une place différente au sein d’un groupe selon la place qu’il donnera aux joueurs. Basé sur la typologie de Bouchard et Archambault (1991)  décrivant le rôle de l’adulte dans le secteur éducatif, Van Nieuwenhoven propose une adaptation à l’animation ludique où l’adulte sera amené à changer de rôle tout au long de la partie.

  • Adulte-expert connaît la règle du jeu. Il la transmet aux joueurs en utilisant le langage verbal

ou non-verbal, questionne les participants sur leur stratégie et note leur comportement.

  • Adulte-guide a un regard bienveillant sur le confort des joueurs en répondant à leur demande.
  • Adulte partenaire s’appuie sur sa maîtrise du jeu pour être un réel joueur en interaction avec les décisions de l’enfant.  Il y a une réciprocité entre l’adulte et l’enfant qui apporte chacun ce qu’ils peuvent au jeu.

 Animateur non professionnel

L’observation de joueurs dont un des membres veut bien jouer temporairement le rôle d’animateur nous a amené à mettre en évidence plusieurs éléments.

1° Les joueurs se précipitent sur la règle et ne passe pas par une phase préalable de découverte du matériel et de questionnement.

2° La lecture peut se passer de plusieurs manières :

Actions Explications Niveau de compréhension
Sans pause La compréhension semble ne poser aucun problème Compréhension parfaite

Avec pause et demande si tout le monde a compris

 

L’animateur a soit le souci des autres joueurs ou est en doute par rapport à sa compréhension ou à la compréhension d’un autre joueur suite à signe non-verbale. Compréhension en question
Avec un arrêt brutal d’un des joueurs qui informe qu’il ne comprend rien pas un passage.

Dans ce cas, soit on relit le paragraphe posant question soit un joueur explique aux autres soit une discussion s’engage afin de dégager une compréhension commune.

 

Incompréhension partielle

Avec une demande d’une partie comptant pour du beurre

 

L’ensemble des participants semblent dans le brouillard et souhaitent essayer pour visualiser et poser des hypothèses de jeu. Incompréhension et confusion

 

[1] GILSON V., Vous aussi ; vivez cette sensationnelle expérience d’animateur !, L’Artichouette ; juin 2015, pp.7-10.