Pédagogie inversée

 

Pédagogie inverséeNous devons le principe de classe inversée à Jonathan Bergman et Aaron Sams, deux enseignants américains qui ont découvert le potentiel des capsules vidéos pour motiver leurs élèves et augmenter l’efficacité des enseignants. C’est en 2007 que le concept de « Flipped Classrooms » apparaît.

Lebrun et Defise (2015) définissent la « Flipped Classroms » ou classe inversée comme : « une méthode pédagogique où la partie transmissive de l’enseignement (exposé, consignes, protocole,…) se fait « à distance » en préalable à une séance en présence, notamment à l’aide des technologies (ex. : vidéo en ligne du cours, lecture de documents papier, préparation d’exercice,…) et où l’apprentissage basé sur les activités et les interactions se fait « en présence » (ex. : échanges entre l’enseignant et les étudiants et entre pairs, projet de groupe, activité de laboratoire, séminaire,…). »

Au fil du temps et de leur expérience, Bergmann & Sams ont fait évoluer le concept.

Bergmann & Sams (2015) parlent d’abord de « classe inversée 101 » à savoir un enseignement dans lequel les élèves visionnent à leur domicile des capsules vidéos reprenant le contenu d’un cours théorique qui aurait dû être vu en classe et réalise en classe ce qui avant leur aurait été donné comme devoir.

Par la suite, ils proposent  l’approche de la maîtrise inversée  : issue de la pédagogie de la maîtrise, plus connue sous le nom de pédagogie de la réussite à savoir donner la possibilité à chaque apprenant d’atteindre la maîtrise des objectifs pédagogiques mais à son rythme. Belle pédagogie mais qui a buté en partie sur la lourdeur des préparations et des évaluations à réaliser par les enseignants.  L’approche de la maîtrise inversée marie cette pédagogie à l’utilisation des nouvelles technologies.

Aujourd’hui, ils parlent d’apprentissage inversé : « approche pédagogique dans laquelle l’enseignement direct se déplace de l’espace d’apprentissage d’un groupe pour occuper celui d’un individu. La résultante de cette mutation est la conversion de l’espace de groupe en une zone pédagogique dynamique et interactive où l’enseignant guide ses élèves dans l’intégration de concepts et dans l’engagement de leur créativité au service de leur apprentissage »

Quelle que soit l’approche, l’objectif de la pédagogie inversée est d’augmenter la motivation et les résultats des élèves.