Définition

La Pédagogie intelligences multiples (PIM) en secondaire fait clairement partie des pédagogies nouvelles. Elle veut placer l’élève au centre de l’apprentissage et favoriser l’aspect collaboratif, voire coopératif de celui-ci. Elle s’inscrit dans un contexte où les référentiels à respecter par les enseignants sont présents. Il est donc plus difficile de laisser le choix à l’élève de faire ce qu’il veut ou de lui laisser la possibilité de s’intéresser à tel ou tel sujet, à l’inverse de certaines autres pédagogies.

Cette pédagogie repose sur plusieurs principes :

  • Le développement et la mobilisation des différentes intelligences afin de répondre aux problèmes rencontrés dans les établissements

 

Problématiques Intelligences Actions – activités
Motivation des élèves Intrapersonnelle

Développer l’estime de soi.

Aider l’élève à se connaître et à se mettre en projet

Favoriser la prise de conscience que l’erreur est un outil d’apprentissage, une expérience utile et non un échec

 

  Interpersonnelle Recours au débriefing pour trouver des solutions aux difficultés.
Faciliter l’apprentissage Interpersonnelle Proposer des activités collaboratives ou coopérative
  Toutes les intelligences

Former aux différentes techniques de mémorisation, de compréhension, de synthèse, de schématisation, de concentration, …

Accentuer l’acquisition des compétences transversales.

Enseigner en secondaires avec la pédagogie intelligences multiples

Lors de l’élaboration de la méthode d’enseignement, il est vite apparu qu’il était essentiel de respecter le professeur et les élèves.

Pour l’enseignant, il faut lui proposer une méthode dans laquelle il se sent à l’aise. Il est donc difficile d’obliger tous les enseignants à recourir à la pédagogie inversée, à la ludopédagogie, etc. Cependant, nous pensons, que c’est dans la diversité des approches que les élèves vont mieux apprendre, être plus motivés et concentrés.

Le modèle que nous proposons pour les écoles secondaires propose l’intégration de nombreuses pratiques, courants pédagogiques tout en permettant à l’enseignant de faire des choix afin de tenir compte :

  • de sa personnalité
  • de des compétences
  • de sa motivation
  • de la pertinence par rapport au cours ou à une matière précise
  • du matériel didactique à sa disposition
  • de la nature de son local d’enseignement

Lorsque l’enseignant construit une séquence, un chapitre de cours,…nous l’incitons à recourir à la :

  • Pédagogie différenciée que l’on peut prendre soit dans le sens premier du concept en individualisation les apprentissages en fonction des besoins des élèves ou des profils soit en favorisant un enseignement plus classique mais en mobilisant les différentes intelligences et outils
  • Collaboration-Coopération à travers l’une ou l’autre méthode d’enseignement s’appuyant sur la dynamique du groupe et des sous-groupes : jeux-cadres, pédagogie inversée ou pédagogie coopérative
  • Ludopédagogie en lien soit avec la matière du cours, avec une compétence transversale que les élèves doivent encore développée, soit en proposant une activité ludique qui favorise la mémorisation, la compréhension, etc.

Idéalement, la pédagogie intelligences multiples se pratique dans une classe flexible quand la méthode d’enseignement le nécessite.

sequence